Association Numismatique de la Région Dauphinoise http://a.n.r.d.free.fr/

Fort d'Amedee VI ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fort d'Amedee VI ?

Message  Potator II le Mar 22 Déc - 9:57

Bonjour,

C'est mon premier post sur ce forum. La plupart d'entre vous me connaissent comme membre de l'ANRD de longue date et collectionneur de monnaies de la Dombes (on est pas 30 000 dans ce cas...)

J'ai quelques monnaies de Savoie qui m'ont été confiées pour identification.
En voici une qui a connu des jours meilleurs, qui me semble etre un Fort du 1° type pour Amedee VI. Vu l'etat, j'ai du mal a voir si a 6 h. au revers il s'agit de deux croix ou de deux etoiles. Partant, je ne sais pas s'il faut l'attribuer a Pont d'Ain (ce serait super chouette) a Chambery, a Pierre Chatel ?



Y a t-il des avis ? d'autres éléments qui pourraient emporter la certitude sur l'attribution?

Merci d'avance
Potator

Potator II
Modérateur
Modérateur

Messages : 107
Points : 197
Réputation : 18
Date d'inscription : 21/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://monnaiesdeladombes.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fort d'Amedee VI ?

Message  R.L le Mer 23 Déc - 6:58

Bonjour Potator II, bienvenue sur notre site !
Je pense que votre monnaie est un "FORTE ESCUCELLATO" d'Amédée VI
A/+COmeS*De*SABAVDIE
(ponctuation par deux étoiles à cinq rais superposées).
Grand A entre 4 roses.
R/+In ITALIA* mARchIO*
(ponctuation par deux étoiles à cinq rais superposées).
Ecu à la croix entre 4 étoiles.
De l'atelier de PIERRE CHATEL et du maître d'atelier BONACCORSO BORGO.
Réf: Sim.14 - Bd.1123(5f) - CdS.910 - Biaggi.74 - CUDMDCS.910 - BIAGGI.2358 - SC.84.
AMEDEE VI «Le comte Vert».
Né à Chambéry en 1334 du Comte Aymon * et de Yolande de Montferrat.
Successeur de son père décédé en 1343 , 17° comte.
Il épouse en 1355 (peu après la signature du traité de Paris)
Bonne de Bourbon (1341-1402), petite-fille du roi de France, Charles IV le Bel et nièce du roi Philippe VI de Valois, «Madame la Grande» qui fut régente pour son fils Amédée VII puis pour son petit-fils Amédée VIII. C’est elle qui fait le choix de Ripaille (déjà fréquenté par Amédée V) comme résidence comtale et qu’elle embellit de 1371 à 1388.
Dont il a:
1/Une fille morte-née en 1358.
2/ Amédée VII,* (1364-1391) 18° comte, époux de Bonne de Berry.
3/ Louis (1362-1365).
4/ Antoine (mort en 1374).
Il se fait connaître par sa vaillance et son élégance (la couleur verte de ses ornements ) lors des grands tournois organisés à Chambéry en 1348 et à Bourg en Bresse en 1353.
Du fait de sa jeunesse, il laisse d’abord le pouvoir à ses tuteurs Louis de Vaud et Amédée III de Genève, ce qui empêche la Savoie de jouer un rôle quelconque dans le transport du Dauphiné à la France en 1344, ce qui n’empêche pas cependant la reprise de la guerre avec les dauphinois dès 1352, conflit qui amène la conquête du pays de Gex et se termine par la victoire savoyarde de la Bâtie près des Abrets suivie de la conclusion du traité de Paris de 1355 qui termine le conflit savoyardo-dauphinois vieux de deux siècles en reconnaissant le Viennois au Dauphiné et le Pays de Gex et le Faucigny à la Savoie et en fixant la frontière au Guiers.
En 1348, la grande peste ravage la Savoie comme tout l’Occident, provoquant une vague d’antisémitisme.
En 1359, il achète le pays de Vaud à sa cousine, la fille de Louis I° dont il prend possession dans une grande et fastueuse «chevauchée».
Dès 1360, il entame une guerre qui va durer une vingtaine d’années contre Saluces, le Montferrat et Milan, ce qui lui permet d’acquérir Fossano en 1362, Biella en 1379 et Cuneo en 1382.
Il fonde en 1362 l’Ordre du collier de Savoie *.
En 1365, il reçoit magnifiquement l’empereur Charles IV à Chambéry, ce qui lui vaut le titre de «vicaire perpétuel de l’Empire dans l’ancien royaume d’Arles».
En 1366, il participe à une «croisade» contre les Turcs en fait détournée en Bulgarie, ce qui lui permet de devenir célèbre en conquérant Varna et Gallipoli et en délivrant l’empereur Jean Paléologue détenu par les Bulgares.
1379, Amédée VI publie des «Statuta» , créant l’institution très originale et prometteuse d’un avocat des pauvres et réglant le droit civil, les conditions d’exercice du notariat, la liste des crimes et délits et enfin la réglementation des formalités judiciaires.
En 1380, il s’allie avec Louis d’Anjou pour l’aider à conquérir Naples, mais il meurt de la peste dans les environs de cette dernière ville en 1383. Il est inhumé à Hautecombe.

R.L
Modérateur
Modérateur

Messages : 93
Points : 240
Réputation : 64
Date d'inscription : 06/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://a.n.r.d.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fort d'Amedee VI ?

Message  Potator II le Mer 23 Déc - 9:08

Wow !!!

Pour une réponse, c'est une réponse, merci beaucoup pour toutes ces informations.
Si cela ne t'ennuies pas, je me permettrai d'en poster quelques autres pour avoir le meme genre de renseignements.

Merci encore
Pot'

Potator II
Modérateur
Modérateur

Messages : 107
Points : 197
Réputation : 18
Date d'inscription : 21/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://monnaiesdeladombes.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fort d'Amedee VI ?

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:31


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum